pinata-logo-2

Nous sommes tous remplis d’une grande richesse parfois ignorée ou enfouie par nos parcours. Découvrons ensemble comment y accédez pour laisser jaillir tous vos possibles grace à l’approche de la psycho pédagogie positive alliant des outils simples et efficaces.

Comme une étincelle > La gestion Mentale  > Poème d’enfant sur la gestion mentale

Poème d’enfant sur la gestion mentale

C’est une pratique que j’ai découverte lors de ma première formation à la fabrique à bonheur, et que j’ai perfectionné avec IFP Paris.

Mise en place par Antoine de la Garanderie et reconnue par l’éducation nationale dans les années 1960, elle est malheureusement peu mise en pratique dans les classes.
Et POURTANT !

Une des clés pour réussir dans les apprentissages :

Permettre et laisser aux élèves le temps d’identifier leurs préférences et leurs habitudes mentales.

Cette approche nous enseigne que notre pensée se décompose en 5 gestes d’apprentissage, comme les gestes d’un sportif.

Il est donc important de bien les connaître pour progresser et réussir.

C’est un processus, comme un parcours, percevoir le monde, les informations puis les mettre en soi, se les approprier pour ensuite les restituer le plus juste possible.

Certains instituteurs se sont lancés et en on fait un outil pour la classe.

Je vous fais partager le témoignage d’un magnifique poème d’un des élèves sur le sujet.

Source lettre d’IF

Mes chers Maîtres,
J’ai compris que pour exister
Je dois apprendre à m’aimer
Pour cela, il faut me laisser le temps d’évoquer
Je vous donnerai la perception
Et la reformulation
 de mon propre monde
Car je ne suis pas tout le monde
A travers mon corps, mon cœur et
Il me suffirait d’en faire la connexion


Peu importe le chemin que j’ai pris
Après tout, mon bonheur est bien dans l’infini

Donnez moi le temps d’apprendre
Je vous prouverai ainsi
qu’il n’est point question d’intelligence
Mais d’essence.

Maîtres, je vous en prie
Prenez-moi telle que je suis
Sans jugements
Ni a priori
Je pourrai ainsi
Composer la musique de ma vie
Et en faire même toute une symphonie.